Jean-Paul Gaultier Expose à Montréal

Un peu d’histoire :

Jean-Paul Gaultier est née le 24 avril 1952 à Arcueil dans le Val de Marne en île de France. C’est un styliste français, fondateur de la société Jean Paul Gaultier et membre de la chambre de haute Couture.

Très jeune, sa grand-mère l’initie à la couture, ceci sera une de ses sources d’inspiration pour ses futures créations. A six ans, Jean-Paul faisait déjà des « expériences stylistiques » en habillant ses nounours. A 15 ans, il dessine les esquisses d’une collection pour enfants.

Le jour de ses 18 ans, il intègre une maison de couture où il restera à peine un an avant de rejoindre Jacques Esterel, puis en 1971, l’équipe de Jean Patou.

babylonsistersshakeit.blogspot.com & dressmenews.com & flawlesscrowns.wordpress.com

Il lance sa première collection au Palais de la Découverte à Paris mais c’est deux ans plus tard qu’il crée sa propre marque. Après un premier échec, c’est dans les années 80 que la marque grandie et connait un succès fulgurant. Il fait de nombreux costumes pour des spectacles, des tenues pour des stars et lance également un parfum à son nom.

C’est après avoir quitté la maison Hermès, où il était directeur du prêt à porter femme, qu’il se consacre à sa propre marque et ses projets personnels.

En ce moment :

Mardi 7 juin, Jean-Paul Gaultier a inauguré au Musée des Beaux-Arts de Montréal une grande exposition de ses œuvres qui sera ouverte au public du 17 juin au 2 octobre 2011. Intitulée « La planète Mode de Jean-Paul Gaultier. De la rue aux Etoiles. », L’exposition est une sélection d’œuvres de différentes collections regroupées selon différents thèmes : tatouages, punks, corsets, peaux…

lexpress.fr & meltyfashion.fr & alamodemontreal.com

Cette exposition met en valeur les 35 ans de travail du designer avec environ cent vingt pièces de Haute-couture et de prêt-à-porter. Pour cette exposition, Madonna, Mylène Farmer et Kylie Minogue ont prêté au musée des œuvres de Gaultier afin d’enrichir sa collection.

C’est Jean-Paul Gaultier, lui-même, qui accueille le public en haut du grand escalier du musée où plutôt son mannequin, dont le visage est animée par une technique particulière.

Vous pourrez ensuite retrouver cette exposition à Dallas, San Francisco, Madrid et Rotterdam.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s